LAISSONS LES MEDECINS PRESCRIRE  -  Face à n’importe quelle maladie, n’est-il pas de notre devoir de soigner les patients ? Quand bien même il n’existe pas de traitement faisant l’unanimité dans le monde médical, est-ce une raison pour ne rien faire ?
Nous savons aujourd'hui que le virus évolue en deux phases, d’abord une phase infectieuse virale comme dans une grippe puis une phase inflammatoire où le virus n’est plus en cause directement mais pouvant imposer l’hospitalisation en réanimation. Si une majorité de personnes fait preuve d’une immunité suffisante pour guérir spontanément, certaines, plus fragiles, nécessitent des soins précoces. Nous sommes des milliers de médecins à avoir traité les patients qui en avaient besoin dans la première phase de la maladie pour leur éviter ces complications. CELA FONCTIONNE nous le constatons tous les jours au quotidien.
https://manifestes-libertes.org/